Crédit documentaire et remise documentaire

Dans un contexte de mondialisation en mutation permanente, le risque d’impayés est aujourd’hui bien présent en matière de commerce international. De nombreux types de règlements s’offrent à vous. Ils présentent tous des niveaux différents de contrainte et de fiabilité pour l’acheteur et le vendeur.

Le crédit documentaire, par exemple, est une garantie de la banque émettrice de mettre à disposition du vendeur une somme convenue, en lieu et place de l’acheteur, à des conditions précises. Celles-ci seront vérifiées par la banque émettrice via des documents commerciaux réclamés au vendeur.

La remise documentaire, par contre, offre l’avantage de la simplicité, mais elle ne constitue pas une garantie de paiement et suppose donc une relative confiance envers votre acheteur. En effet, elle consiste, pour l’exportateur, à confier à sa banque les documents commerciaux et financiers, avec mandat. Ils devront être remis par la banque à l’acheteur contre paiement comptant ou engagement de payer à une échéance donnée.

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent !